L’UX Design est guidé par des principes et des lois qui aident à créer des interfaces plus intuitives, efficaces et agréables pour l’utilisateur. Découvrez six lois fondamentales en UX Design pour aider les concepteurs lors de la création ou de l’amélioration de produits.

1. La loi de Fitts

La loi de Fitts est un modèle prédictif de mouvement humain. Elle stipule que le temps requis pour se déplacer rapidement d’une position de départ à une zone cible finale est une fonction de la distance à la cible et de la taille de la cible. En UX Design, cela signifie que les éléments interactifs importants doivent être grands et placés à proximité des zones où les utilisateurs s’attendent à les trouver, réduisant ainsi l’effort et le temps pour les atteindre.

2. La loi de Hick

La loi de Hick souligne l’augmentation du temps de décision avec le nombre et la complexité des choix. Plus il y a d’options, plus le temps nécessaire pour prendre une décision est long. En UX, simplifier les choix, regrouper des informations similaires et utiliser des techniques de hiérarchisation de l’information peut aider à réduire la surcharge cognitive pour l’utilisateur.

3. La loi de Miller

La loi de Miller affirme que la capacité moyenne de la mémoire de travail est d’environ 7 éléments. Cela signifie que les menus, listes et options doivent être limités à ce nombre pour éviter la surcharge et la confusion. Concevoir avec la capacité cognitive de l’utilisateur à l’esprit peut augmenter l’efficacité et la satisfaction.

4. La loi de Jakob

La loi ou le principe de Jakob, suggère que les utilisateurs préfèrent que votre produit fonctionne de la même manière que tous les autres produits qu’ils connaissent déjà. Cela signifie que suivre les conventions et les standards du web dans la conception d’interfaces peut augmenter l’usabilité en rendant le site immédiatement familier et plus facile à naviguer.

5. La loi de Gestalt

La loi de Gestalt stipule que les éléments visuels proches les uns des autres sont perçus comme étant plus liés que ceux qui sont éloignés. En UX Design, cela signifie que le regroupement et l’espacement des éléments peuvent influencer la façon dont les informations sont organisées et perçues, aidant les utilisateurs à comprendre et à interagir plus efficacement avec l’interface.

6. La loi de Tesler

La loi de Tesler suggère qu’il existe une certaine quantité de complexité inhérente à chaque tâche, qui ne peut être réduite mais seulement déplacée ailleurs (par exemple, du produit à l’utilisateur). En UX Design, il est essentiel de trouver le bon équilibre entre la complexité du système et la charge cognitive imposée à l’utilisateur. Simplifier l’expérience utilisateur sans sacrifier les fonctionnalités nécessaires est un défi clé dans la conception d’interfaces efficaces.